Ingres

14/01/2021

Ingres
Aujourd'hui 14 janvier 1867, on vient d'apprendre la mort de Dominique Ingres. Nous vous proposons ce charmant dessin de 1818 représentant Charles Lethière enfant. A cette époque-là, on habillait les petits garçons avec des robes. Face à lui, vous pouvez contempler un dessin "Quatre figures d'athlètes" de Jacques-Louis David, maître d'Ingres puisqu'il a étudié dans son atelier. Cette feuille est conservé au Musée Calvet, qui abrite aussi un chef d'œuvre de David : "La Mort de Barra".

      
"Portrait de Charles Lethière enfant" Ingres, 1818,                "Quatre figures d'athlètes" J-L David, Étude pour le serment du jeu de Paume 
 
Musée des Arts Décoratifs, Paris.                                          Inv. Est.4°25 © Avignon Musée Calvet 

 








Créé le : Jeudi 14/01/2021

Louis Braille

07/01/2021

Louis Braille

Aveugle à la suite d'un accident dans l'atelier de bourrelier de son père, Louis Braille intègre à dix ans l'Institution royale des jeunes aveugles à Paris.
Il passe son temps libre à perfectionner différentes méthodes et l'une d'elle, aboutissement de ses recherches, porte son nom encore aujourd'hui. 
Il s'agit d'un alphabet constitué de points dont la disposition correspond à une lettre de notre alphabet.
L'association des Amis du Musée du Calvet a initié avec la fondation Calvet et la ville d'Avignon, un très beau projet de reliefs en 3D explicitant 
quelques tableaux du musée, accompagnés d'un texte historique et d'un texte descriptif permettant aux non-voyants de se représenter l'œuvre. Ils sont visibles in-situ. 
 
     
Portrait de Louis Braille                                                          "Sur le zinc"  Maurice de VLAMINCK 
                                                                                             Donation de Joseph-Rignault
                                                                                             à la Fondation Calvet en 1946.                                                                                

Créé le : Jeudi 07/01/2021

Nostradamus

15/12/2020

Nostradamus

Aujourd'hui Nostradamus est honoré. Cet apothicaire aux multiples prédictions naquit à Saint Rémy de Provence en 1503. Il fut proche de Catherine de Médicis et de sa famille, il lui avait d'ailleurs prédit en 1556, lors de son séjour à la cour, que trois de ses fils porteraient la couronne ainsi que la mort de son fils Henri II en tournoi, et le règne du futur Henri IV.
Ce beau portrait de Nostradamus tiré d'une gravure du British Museum fait face au dessin donné par Marcel Puech et conservé au Musée Calvet. Il représente un "homme barbu tourné vers la gauche" d'Agostino MELISSI, dessin préparatoire à une tapisserie florentine "Histoire de Tobie" qui faisait partie des riches collections des Médicis.

     
 Portrait par le graveur allemand Georg-Wolfgang Knorr (1705-1761) - British Museum                   "Homme barbu tourné vers la gauche" Agostino Melissi
                                                                                                                                                  Donation Marcel Puech 1996 - Fondation Calvet

Créé le : Mardi 15/12/2020

Stèle de Nébamon

09/12/2020

Stèle de Nébamon

Le 7 décembre 1740, la Seine a débordé et inondé Paris, cette crue était la troisième, avec ses 8,05 mètres atteint au pont d'Austerlitz. Elle dura 2 mois et, grâce à la précaution du gouvernement qui avait fait venir des blés de l'étranger, Paris ne souffrit pas de la famine.
 
Les Parisiens ont certainement dû offrir comme il est montré dans la stèle de Nébamon des offrandes et victuailles au dieu de l'au-delà et à Nébamon "gouverneur du fleuve" pour éviter le sort d'Osiris mort noyé et arrêter la crue.
 
Un certain  Monsieur Bouquet, fut si choqué par cette crue, qu'il fit graver cette plaque à cette occasion. Cette pierre gravée est toujours visible, encastrée dans le mur.

     

Créé le : Mercredi 09/12/2020

Claude Joseph Vernet

03/12/2020

Claude Joseph Vernet

Né le 14 août 1714 à Avignon, le peintre Claude Joseph Vernet est décédé le 3 décembre 1789. Il était à l'origine d'une triple génération d'artistes.
A 18 ans, il s'embarqua pour Rome où il passa 22 ans de sa vie.
Le Louvre conserve un magnifique portrait de lui, le présentant avec les attributs du peintre, son regard sérieux et attentif fait présumer sa grande conscience professionnelle.
C'est ainsi qu'au musée Calvet se trouve un très beau tableau dont l'histoire est lisible sur la toile.
En effet, chargé par Louis XV de peindre les principaux ports de France, lors d'une tempête, il se fit attacher au mât de son esquif afin de mieux contempler le spectacle et le retranscrire sur ses toiles.
Son petit-fils a retracé dans le tableau cet épisode de sa vie.


Elisabeth Vigée Le Brun "Portrait de Joseph Vernet" 1778                   Horace Vernet "Joseph Vernet attaché à un mât étudie les effets de la tempête" - 
Musée du Louvre                                                                              Dépôt du Louvre en 1872 - © Avignon Musée Calvet                                                                                                                              
                                                                                                                                             
                                                                                                                               
                                

Créé le : Jeudi 03/12/2020

Salon d'accueil

30/11/2020

Salon d\

La voûte plate du salon d'accueil du musée Calvet est une spécialité des Franque qui furent à l'école de l'architecte Jules Hardouin-Mansart.
 
Aujourd'hui, nous fêtons la fondation de l'hôtel des Invalides dessiné par Jules Hardouin-Mansart.
 
Le musée peut s'enorgueillir d'un tel Maitre.

     
La voûte plate du salon d'accueil du musée Calvet                                                                      Hôtel des Invalides, Paris

Créé le : Lundi 30/11/2020

Toulouse-Lautrec

24/11/2020

Toulouse-Lautrec

Henri de Toulouse-Lautrec naît le 24 novembre 1864 dans l'hôtel familial du Bosc, à Albi.
Ces deux dessins lui ont peut-être été inspirés par sa fréquentation des cabarets, notamment le Moulin Rouge. 
Croquis pris sur le vif, n'a-t-on pas l'impression qu'elle lui reproche d'allumer son cigare et de l'empêcher de chanter en lui soufflant sa fumée, devançant ainsi la loi Evin !


     
 Musée Toulouse-Lautrec, Albi                                                                        Donation de Joseph-Rignault à la Fondation Calvet en 1946.
                                                                                                                   

Créé le : Mardi 24/11/2020

Saint Pierre

18/11/2020

Saint Pierre

Le 18 novembre 1626, le pape Urbain VIII Barberini consacre la nouvelle basilique Saint-Pierre de Rome, sur la colline du Vatican.
Dessinée par Bramante et remaniée par Michel-Ange à la mort de celui-ci.
Le musée Calvet conserve, parmi ses riches collections, un ensemble de feuilles de la famille Parrocel comme ici avec ce "Saint Pierre", dessin à la pierre noire et craie blanche, exécuté par Joseph-François, représentant le saint à l'écoute de l'ange annonciateur de sa fin sur la croix renversée.

   
                                                                                                  © Avignon Fondation Calvet

Créé le : Mercredi 18/11/2020

Francesco Laurana

17/11/2020

Francesco Laurana

Aujourd'hui, nous vous avons sélectionné deux oeuvres d'un même artiste, Francesco Laurana mort en 1502 à Avignon. Cet artiste, né en Croatie, a travaillé notamment à la cour du roi de Naples ainsi qu'à celle du roi René. Nous allons mettre en parallèle "Buste d'enfant" du musée Calvet et la "Princesse inconnue" exposée au musée du Louvre.
 
Vous pourrez admirer la délicatesse de ces visages aux yeux mi-clos devenus une caractéristique de l'artiste et aller à l'église Saint Didier d'Avignon admirer le "Portemement de Croix".

                  
Don de M. Olive fils, de Marseille, en 1842                                  Saisi en 1793 avec les collections de la famille de Condé
© Fondation Calvet                                                                    au château d'Ecouen. Entré au Louvre en 1818
                                                                                                 Département des Sculpture
 

Créé le : Mardi 17/11/2020

Confinement

10/11/2020

Confinement

En ces temps de confinement où nous avons besoin de distraction, d'érudition, de connaissances et de culture, nous avons décidé d'innover en vous présentant, associés à une œuvre du musée Calvet, un évènement ou une œuvre issue des collections d'un autre musée.
Aujourd'hui, en ce 10 novembre, nous commémorons la disparition du cinéaste Abel Gance (25 octobre 1889 à Paris - 10 novembre 1981 à Paris), réalisateur du film "Napoléon" en 1927. Ce film, sorti à la fin du cinéma muet, est considéré comme un chef d'œuvre du 7eme Art.
L'acteur, interprétant Napoléon, est Albert Dieudonné qui, selon certains, tellement marqué par son rôle "en serait arrivé avec les années à se prendre pour l'empereur lui-même."
Ce film nous conduit, tout naturellement, vers le "Portrait de Giuseppina Grassini" par Elisabeth-Louise VIGEE-LEBRUN. Cette huile sur toile, achetée en vente publique en 1998 par la Fondation Calvet et, exposée au musée Calvet, immortalise cette cantatrice qui, en 1800, "fit la conquête de Napoléon en entonnant à la Scala une vibrante Marseillaise, pour célébrer l’entrée des Français dans Milan".

   
                                                                           Achat en vente publique en 1998 par la Fondation Calvet.
                                                                                               © Avignon Musée Calvet

Créé le : Mardi 10/11/2020

Journée à Aix-en-Provence

13/10/2020

Journée à Aix-en-Provence


Nous étions impatients d'arriver enfin à Aix-en-Provence car c'était notre première sortie depuis le confinement et nous retrouver tous fut un plaisir. D'autant plus grand que nous avons visité deux très belles expositions aux thèmes : "Osiris, Pharaon et la momie" puis "Joaquin Sorolla".

Nous remercions encore Philippe Doux de nous avoir partagé ses photos.

               


                                                                     

Créé le : Mardi 13/10/2020

Voyage à Paris

01/12/2019

Voyage à Paris


Revoir Paris est toujours un réel plaisir, tant la ville propose de rencontres, d’images et d’expositions.
D’ateliers privés, en expositions remarquablement mises en scène telle celle du Greco, d’expositions de bijoux modernes et anciens, de visite d’hôtels particuliers à la Galerie dorée, notre séjour fut un rêve. Chaque année renouvelé, chaque année différent et surprenant, nous attendons ce séjour à Paris avec impatience.

Créé le : Dimanche 01/12/2019

Journée à Marseille

22/11/2019

Journée à Marseille


Après les habituels embouteillages marseillais, nous avons atteint avec plaisir le château Borély où nous étions impatients de découvrir les photos de « Man Ray et la mode ». Cette exposition se déroule aussi au musée Cantini mais le cadre de Borély s’y prêtait fort bien. Notre déambulation parmi les salles nous a permis d’admirer des photos en pied que le scénographe avait rapproché de grands couturiers. C’était un bonheur que de voir posées ces robes sur des mannequins comme si elles étaient encore habitées.

L’après-midi nous sommes restés dans un univers feutré au musée Grobet-Labadié, très belle demeure aux riches œuvres, tableaux, dessins, porcelaines, magnifiques savonneries, histoire touchante de certains meubles. C’est sous une pluie très présente que nous avons rejoint Avignon les yeux pleins d’images.


Nous remercions encore Philippe Doux de nous avoir partagé ses photos.
Retrouvez l'album complet sur notre page Facebook : "Amis du musée Calvet d'Avignon".


     

Créé le : Vendredi 22/11/2019

Journée à Lodève

11/10/2019

Journée à Lodève


Nous voilà de retour à Lodève où certains lieux nous avaient été, au dernier moment, interdits pour cause d’intempérie. Notre première visite a été pour le prieuré de Grandmont où, après une petite route très escarpée, nous avons pu découvrir un lieu magique. Dans un panorama époustouflant se dresse un prieuré au riche passé. Communauté religieuse particulière, créée par un ermite, elle justifie la simplicité du cloître et le coté dénudé de l’église. Transformé au fil des siècles, le prieuré est aujourd’hui propriété d’une famille qui le gère avec beaucoup de passion.

Ensuite nous sommes redescendus vers Lodève où, l’après-midi, nous avons découvert la Savonnerie, antenne des Gobelins. Nous avons été fascinés par la beauté des décors de ces tapis et la dextérité des ouvriers qui les ont exécutés. Nous avons eu la chance de voir travailler les lisseurs et avons quitté ce lieu éblouis par le talent de ces artistes français.


Nous remercions vivement Philippe Doux pour ses magnifiques photos.
Retrouvez l'album complet sur notre page: "Amis du musée Calvet d'Avignon".

     

Prieuré de Grandmont                                                                      Manufacture nationale de la Savonnerie, Lodève



Créé le : Vendredi 11/10/2019

Voyage à Bayonne et Bilbao

04/10/2019

Voyage à Bayonne et Bilbao


Après un voyage facile et un très beau temps, nous avons débuté notre périple par la visite de Saint Jean-de Luz et notamment la maison occupée par Louis XIV lors de la signature du traité des Pyrénées, car celui-ci ne pouvait être signé en Espagne, pays frontalier. Cette demeure privée abrite des témoignages de cette époque. Ses aménagements intérieurs sont inspirés de la Marine. De là nous avons visité le château d’Urtubie, dans la même famille depuis 700 ans. Son propriétaire nous a commenté cet héritage magnifique. A l’église St Vincent d’Urrugne, nous avons découvert notre premier retable en bois doré et les galeries à étage.

Le lendemain, guidés par un guide très brillant, nous avons visité Bayonne, et compris l’authenticité de cette région basque. L’après-midi nous avons retrouvé Thérèse, guide à Sare, qui elle aussi nous a précisé le fonctionnement d’un village basque. Dans l’église magnifique, nous avons en haut du clocher fait sonner la nouvelle cloche qui fait partie des plus grandes en France. Après ceci, nous avons retrouvé notre guide bayonnais et admiré l’église d’Itxassou avec lui.

Sous une pluie battante, le jour suivant, nous avons visité Saint-Sébastien, admiré son port et ses églises très riches. De là, nous avons remonté le temps et visité le musée d’Oiasso, ville dont les vestiges ont été découverts assez récemment. Nous avons pris un petit train pour aller découvrir dans un joli ermitage une nécropole romaine extrêmement bien conservée. Nous avons achevé notre journée en visitant la plus belle des églises que nous ayons vues pendant notre séjour : celle d’Irun.
 
Le dernier jour, sous un soleil magnifique, nous avons découvert Bilbao. Le matin, le musée des Beaux-Arts aux sept mille œuvres dont la scénographie est étonnante, parfois provocante mais riche en questionnement. L’après-midi, nous avons atteint le but de notre voyage : le musée d’Art contemporain, magnifique bâtiment de Franck Ghéry, dont l’architecture et les œuvres de Richard Serra nous ont éblouis.


Un immense merci à Michel Bourgue pour ses magnifiques et nombreuses photos.
Retrouvez l'album complet sur notre page: "Amis du musée Calvet d'Avignon".
  

     
Bayonne                                         Chateau d'Urtubie à Urrugne 

        
Musée Guggenheim, Bilbao




Créé le : Vendredi 04/10/2019

Journée à Sète

27/09/2019

Journée à Sète


Sous un soleil de printemps et un ciel bleu outre-mer, nous avons rejoint Sète et longé des canaux aux eaux calmes où des barques alanguies attendaient la prochaine pêche
 
Lentement nous avons gravi le Mont Saint-Clair pour nous diriger vers le cimetière marin et le musée Paul Valéry où se tenait la magnifique exposition consacrée à la Méditerranée et à Albert Marquet.
 
Nous avons retrouvé dans ces toiles souvent méconnues la placidité des eaux d’un canal, les bateaux voguant sur une mer tranquille dont la surface prenait la couleur argentée des écailles de poisson. C’était extrêmement agréable. La visite a été complétée par une exposition-dossier autour de Paul Valéry que l’on célébrait à Sète pendant trois jours.

L’après-midi, nous avons découvert un lieu magique qui nous faisait remonter le temps bien que les estampes que l’on y crée soient la plupart du temps d’esprit contemporain, entrepôt industriel où trônent les machines les plus extraordinaires, plus hétéroclites les unes que les autres venant de pays étrangers pour la plupart.

Le responsable nous a montré les différentes façons de créer des estampes. Nous étions fascinés par cet univers et nous avons eu du mal à quitter ce lieu enchanté, heureusement pour en retrouver un autre tout aussi merveilleux.

Fondation d’art contemporain, fruit des collections d’un esthète, ce lieu étonnant nous a happé. Nous avons pu découvrir entre autres de jeunes artistes chinois aux talents multiples et éblouissants. C’est avec réticence que nous avons quitté cet endroit fascinant.
   

Merci Philippe Doux pour les très belles photos que vous nous avez confiées.
Vous pouvez les retrouver sur notre page Facebook : "Les Amis du musée calvet d'Avignon".


Musée Paul Valéry, Exposition "MARQUET, La Méditerranée, d’une rive à l’autre" (28 juin - 3 novembre 2019)

     
À l'atelier Dugrip-Picard-Jacomet                                             Au Réservoir


Créé le : Vendredi 27/09/2019

Toucher pour voir

14/07/2019

Toucher pour voir

Depuis le mercredi 13 juin, date de l'inauguration par Madame le Maire de l'exposition Toucher pour voir, le musée Calvet, grâce aux amis du musée et à la Fondation Calvet à travers leur Présidente Marie-Marguerite Buhler et vice-Président Bernard Gamel-Cazalis, peut s'enorgueillir de présenter quatre reliefs presque uniques en France.
Ils sont destinés aux non et mal-voyants. Proposés sur socles, ils sont constitués de résine et réalisés en 3D. Également accompagnés de MP3 diffusant un texte historique et un texte pratique, ces reliefs permettent de découvrir le tableau du bout des doigts, facilitant ainsi la vision globale de l'oeuvre.

Créé le : Dimanche 14/07/2019

Journée à Aix

28/06/2019

Journée à Aix


Pourquoi aller à New York lorsque les chefs d’œuvre du Guggenheim viennent à vous ? L’hôtel de Caumont accueillait la collection Thannhauser. Près de cinquante œuvres nous étaient proposées dans ce cadre enchanteur où les nombreuses fontaines de la ville créent une fraîcheur appréciable. Nous nous sommes laissés griser par cet ensemble d’œuvres souvent rares mais toujours de très grande qualité. Les plus grands noms se répétaient, se confrontaient, s’harmonisaient. Un pur bonheur.

C’est par une après-midi torride que nous avons abordé le château Lacoste, hésitants entre la fraîcheur climatisée du bar dont la vue sur un bassin où surnage l’Araignée de Louise Bourgeois donnait envie de s’y jeter tout habillé, et la chaleur saharienne des vignes et du parc.

Les plus courageux optèrent pour la seconde proposition. Armés de parapluie, de chapeaux et de bouteilles d’eau fraîche, nous avons grimpé des sentiers poussiéreux, admirant au passage nombre d’œuvres magnifiques. Quelle ne fut pas notre surprise, au détour d’un vallon, de croiser un rû sautillant à l’eau fraîche bordé d’ajoncs et de plantes, couvert de papillons les plus originaux qui soit, noirs, jaunes, rayés, marbrés, rouges… C’était un foisonnement, c’était aussi une récompense.

Après une heure de ballade, nous avons rejoint les raisonnables dans ce lieu magique, si frais, qu’était le salon d’accueil.



         
     L'hôtel de Caumont